Le Fuselage arrière

Le Fuselage (arrière)

******

Le plus gros morceau

"Pour le moment"

Première réaction à froid : pas facile, mais pas facile du tout. Surtout la manipulation des flancs lorsque l'on travail vraiment seul. La peau  est quand même très grande, il faut donc être très prudent dans la manipulation de celle-ci.

Néanmoins, il faut remarquer que sur un seul flanc, il faut riveter les longerons supérieurs et inférieurs, les cadres de fuselage, ainsi que certain renfort. Ca fait beaucoup de trous à mettre en face des "yeux". Eh bien, ça marche. C'est vraiment de la bonne découpe à commande numérique." bravo ICP".

*******

Assemblage des cadres

*******

Rassemblement des éléments constituant les cadres.

Mise en peinture comme d'habitude

Contrôle du travail effectué.

Mise en attente, car je n'ai toujours pas compris comment différencier le cable droit du cable gauche pour la commande de direction.

Vue des 3 nervures de queue, rien à signaler.

Toujours la traditionnelle peinture. Attention à la manipulation de la peau, elle est fine...et coupante.

Mise en place des nervures

Mise en place des cadres, attention, c'est fragile

Remarquez le maintien des cadres par une grande cornière et des pinces en attendent de mettre la peau.

Autre vue.

Les cornières de maintien en les nervures 2 et 3

Mise en place de la nervure 7

Mise en place de la peau côté droit. Je maintiens que ce n'est pas facile seul, mais avec un peu de ruse on y arrive. Jusque là, pas de problème.

Histoire de me détendre, je me préocupe de la fixation des sorties de cable (gauche et droite), et c'est là que je comprends !.... Je me suis trompé !.... mais trop tard, il n'est pas question de démonter les cadres pour les inverser. Je décide donc de couper la plus petite longueur de la pièce en noire, de manière à la défaire du cable et à la remettre dans le bon sens. Ca ne retire rien à la solidité, d'autant plus que je rebouche l'épaisseur de la coupe par de la résine époxy.

Mise en position de la peau côté gauche, avec l'expérience de la première ça va beaucoup mieux et plus vite.

De ce côté, reste à installer la trappe de visite en bout de fuselage.

Mise en place du dessus, je ne suis pas trop rassuré car il faut que les trous tombent bien avec : les cadres, les deux côtés et le deux cornières.

Il y a intéret à mettre un maximum de clécos. jusque là, ça tombe pas mal du tout.

La peau est posée, tous les trous sont face à face, je n'ai pas eu un seul trou à repercer. Je ne dirai qu'une chose : Bravo à ICP pour la précision du montage.

Le trappe de visite sur la batterie

Le support de batterie, rien à dire, sauf que : si les explications étaient mises plus en avant dans le montage, je n'aurai pas été obligé de repercer les rivets du bas de la trappe.

Pose des fixations du stabilisateur.

Pose de la trappe de visite inférieure, RAS.

************

© 2017
Accueil
Livraison
L'atelier
L'outillage
La dérive
La gouverne de direction
Le stabilisateur
La Gouverne de Profondeur
Les Portes
Les Roues
Le fuselage
Le Fuselage avant
Le travail
Contact
Liens
Infos Divers
La Cabine
Pause détente
Avis de Recherche
La Déco...
La Pare Feu
Motorisation
ça Roule